➜ [Epub] ❧ Transmetropolitan tome 2 Par Ellis Warren ➦ – Thisbookse.co

Transmetropolitan tome 2 summary Transmetropolitan tome 2, series Transmetropolitan tome 2, book Transmetropolitan tome 2, pdf Transmetropolitan tome 2, Transmetropolitan tome 2 38c96ffe94 Meurtres Viols Vols D ADN Le Journaliste Hors La Loi Spider Jerusalem A Couvert Les Sujets Les Plus Inf Mes Que La Ville Ait Port S Mais Toutes Ces Horreurs Ne Sont Rien C T De Ce Qu Il Estime Tre L Expression Ultime De La D Gradation Humaine La Politique Malheureusement Pour Sa Sant Mentale, Cette Ann E Lectorale Risque Fort D Tre Le Clou Du Spectacle Deux Candidats, Deux B Tes, La Merci D Un Ditorialiste Enrag Contient Transmetropolitan Vol Year Of The Bastard Vol The New Scum Vertigo Winter S Edge Warren Ellis A D But Comme Nombre De Sc Naristes Anglais En Crivant Quelques Pisodes De Judge Dredd Pour Le Magazine De BD Britannique AD Bien Vite, Il Attire L Attention Des Am Ricains Et Commence Oeuvrer Pour Marvel Et DC Comics Embl Matique De La G N Ration A Moore , Il Se Fait Rapidement Remarquer Par La Crudit De Ses Dialogues, Par L Omnipr Sence De L Alcool Et Du Sexe Dans Un Univers Habituellement Tr S Polic , Et Par Une Certaine Distance G N Rale Avec Le Mythe Du Super H Ros D J Acclam Pour Son Transmetropolitan , R Cit D Anticipation Mettant En Sc Ne Un Journaliste Gonzo En Droite Ligne D Hunter Thompson, Il Revient Sur Le Devant De La Sc Ne Au D But Des Ann Es Gr Ce Son Authority Qui Provoque Un Choc Comparable Ce Que Fut Watchmen En Son Temps Depuis, Ellis Entretient Une Relation Distance Avec Les Super H Ros, Y Revenant De Temps Autre, Tout En Prenant Celui De D Velopper Des Projets Plus Ambitieux, Tel Son Webcomic Freakangels


4 thoughts on “Transmetropolitan tome 2

  1. says:

    La suite des mes aventures de ce bon vieux Spider Toujours aussi d jant avec sa morale bien lui Vivement le tome 4 Par contre, par bien compris pourquoi ce tome tait plus cher que les 2 autres d j paru Pour quelques pages de plus


  2. says:

    Comment tre impartial quand on est incontestablement fan de Spider Jerusalem Mon avis ne sera pas du tout objectif On ne pr sentera plus Spider Jerusalem, personnage carr ment drogu , d jant , tatou , psych d lique On lit, on d vore, on adh re, on ne d croche plus, on se roule par terre en attendant d acqu rir les tomes suivants


  3. says:

    Offert en cadeau Le lecteur tait ravi C est un beau livre et de qualit Avis aux amateurs Et bonne lecture


  4. says:

    Ce tome comprend les pisodes 13 24 de la s rie, soit l quivalent de 2 recueils VO Year of the bastard pisodes 13 18 Spider Jerusalem se r veille et avant m me de se lever il avale quelques pilules pour que la vie lui apparaisse beaucoup plus color e Il se l ve commande l allumage de la t l et il est tout de suite agress par les informations sur la course l investiture des candidats aux lections de pr sident Dans le m me temps son r dacteur en chef l appelle pour lui demander de couvrir ces lections, et il dispose d arguments convaincants Spider finit par se r soudre prendre plus de cachets et crire des articles sur Monsieur Sourire Gary Callahan l homme politique qui tente de se faire lire candidat par son parti pour se pr senter contre le pr sident sortant qui se repr sente Premi re tape dans sa campagne ditoriale, Jerusalem attire l attention des autres m dias sur un quartier de la ville un peu particulier Deuxi me tape, il prend en charge une nouvelle assistante Troisi me tape, il commence crire ce qu il pense de Callahan et il noue des liens inattendus avec sa directrice de campagne Mais sa consommation de substances hallucinog nes continue d augmenter de mani re alarmante.Apr s un tome consacr la d couverte du monde d anticipation dans lequel vit Spider Jerusalem, Warren Ellis s int resse de plus pr s son personnage principal Le lecteur retrouve donc ce junkie insatiable et irascible qui profite des avanc es de la science en mati re de soins se maintenir dans un tat de d fonce permanent Pire encore, Ellis le fait replonger dans une addiction encore plus destructrice la politique Il met en vidence que son personnage ne vit que pour la politique et les ravages qu elle peut avoir quand elle est men e par des individus corrompus par le pouvoir.Toutefois, le d but du r cit repose sur les m mes ressorts que pr c demment mauvais caract re de Jerusalem et abus de chroniques destructrices , en s embarquant en plus dans le m canisme des lections l am ricaine, sujet d j souvent trait de mani re positive dansEaglede Kaiji Kawaguchi, ou de mani re sarcastique dansHigh societyde Dave Sim Or le lecteur a l impression qu Ellis n a pas d angle d approche nouveau proposer sur le sujet jusqu ce qu il revienne sur le personnage de Jerusalem pour sous entendre que ce journaliste souffre de sa soif d absolu et de son manque de pouvoir faire changer les choses partir du moment o Jerusalem commence devenir un v ritable individu plut t qu un simple personnage de dessins anim s survolt , le r cit acqui re une profondeur qui faisait d faut Certains passages sont galement plomb s par un humour bien lourd la mention de l animal qui peut saigner pendant 4 jours tre mort la fin nouveau l ensemble des pisodes est illustr par Darick Robertson et encr par Rodney Ramos Le lecteur retrouve donc les moues de Spider Jerusalem qui continue de mordre les filtres de ses clopes sale habitude nouveau Robertson et Ramos donnent des formes cr dibles aux inventions de Warren Ellis La premi re sc ne du tome est magistrale le r veil embrum de Jerusalem fatigu et d go t , l agressivit de la t l , sa lassitude face la situation, etc Tout depuis les expressions du visage jusqu la mise en sc ne traduit la perfection l ambiance et les sentiments du personnage Les sc nes de rue montrent la fois le cot familier de l ambiance urbaine et le d calage dans le temps par l introduction de quelques l ments futuristes choisis Les sc nes de prise de stup fiants ne banalisent jamais la consommation de ces substances je me souviendrais longtemps de l injection dans le canal lacrymal Il suffit galement de regarder la nouvelle assistante de Jerusalem pour avoir une id e assez juste de sa personnalit Il sait galement mettre en sc ne les dialogues pour les rendre vivants sans qu ils deviennent th traux en particulier les changes entre Jerusalem et Yelena, sa nouvelle assistante.Malgr quelques sc nes un peu faciles la convention du parti d extr me droite avec un sosie d Hitler parmi les spectateurs matraque de mani re lourdingue le message , Warren Ellis finit par sortir son r cit des lieux communs en d veloppant les motivations de son personnage principal Et quand le sc nario s envole, les illustrations d cuplent chaque effet de mani re magistrale The new scum pisodes 19 24 Jerusalem Spider est maintenant install dans un appartement haut de gamme dans une r sidence de standing, avec Yelena Rossini son assistante et Shannon Yarrow son garde du corps Les lections pr sidentielles approchent grand pas et Spider a la conviction que ses ditoriaux ne servent rien, que les habitants de la Ville ne s int ressent pas la politique Il choisit de parcourir les rues de la Ville pour retrouver l inspiration Shannon a d couvert des images de Yelena et Spider ensemble Le pr sident surnomm The Beast par Spider requi re une interview Spider et lui vont avoir une discussion coeur ouvert dans laquelle The Beast expose son credo Puis Spider passe nouveau une journ e dans les rues ce qui fournit l occasion Ellis de donner quelques d tails de plus sur des caract ristiques de cette civilisation d anticipation Gary Callahan requi re son tour une interview avec Jerusalem, et c est galement un grand d ballage franc et massif qui permet au lecteur de se situer entre Charybde et Scylla Le tome se termine avec la soir e des lections et le r sultat est donn.Difficile de savoir la lecture de ce tome si Warren Ellis avait un plan de travail d fini sur plusieurs pisodes l avance pour cette s rie Au fil des pisodes, le lecteur d couvre toujours plus d l ments sur ce monde futuriste et sur les cycles motionnels de Jerusalem reportage empreint de g nie, suivi de phase d abattement, suivi d une phase de ressourcement dans la rue, et le cycle recommence Il n y a donc d autre choix que de prendre les choses comme elles viennent sans savoir si tel ou tel d tail s ins re dans un canevas plus large, ou s il s agit d un l ment n ayant d importance qu cette place l de l histoire Par exemple, Ellis commence ins rer des pleines pages consacr es ces visions de science fiction des vendeurs de chiens pour les restaurants, des techniciens sur quip s transformant les d chets urbains en oxyg ne pour ne prendre que 2 exemples et vous laisser la surprise des autres Ellis s inscrit donc dans le courant cyberpunk anticipant l application de tr s haute technologie dans un milieu o la plus extr me pauvret existe toujours et est encore plus r voltante du fait du contraste induit par ces miracles technologiques.De la m me mani re, le lecteur n a d autre choix que de prendre le fil narratif principal comme il vient Ici, les lections pr sidentielles arrivent d j leur terme et le r le de Spider s loigne compl tement du postulat de d part journalisme gonzo pour devenir le r cipiendaire des confessions des 2 candidats Pour contrebalancer toute cette noirceur, Ellis utilise Shannon et Yelena comme soupape comique Mais la tension cr e par l erreur de parcours de Yelena reste artificielle et a du mal provoquer une empathie quelconque.Pour le quatri me tome cons cutif, Darick Robertson doit trouver des visuels la hauteur de l imagination d brid e d Ellis, et Rodney Ramos encre le plus pr cis ment possible D s la premi re s quence, ce duo prouve qu ils sont la hauteur du d fi Spider se prom ne dans un quartier populaire o il est reconnu par les uns et les autres Robertson et Ramos donnent chaque individu un visage diff rent avec des sourires un peu trop similaires et syst matiques qui ne doit rien une perfection plastique Ils r ussissent quelques belles expressions la r signation lasse des porteurs de carcasses d pec es des chiens Shannon a galement droit quelques grimaces aussi loquentes que dr les Toutes les trouvailles futuristes d Ellis disposent d une repr sentation qui leur permet de s int grer parfaitement au reste des d cors et d tre pleinement compr hensibles par le lecteur Ils sont galement aussi l aise lors de longues s quences de conversations avec une mise en sc ne inventive et rythm e qui renforce le rythme des changes, des fluctuations de position dominante, etc.Le tome se termine avec 2 histoires courtes se d roulant pendant la p riode hivernale Dans la premi re, Spider crie sa haine de l esprit de No l Dans la seconde il d nonce le faux renouveau apport par l hiver et il prend part une bataille de boules de neige qui d g n re.Je reconnais que j ai parfois du mal m adapter au rythme tr s particulier de cette s rie D un cot , Ellis pars me cette anticipation de dizaines de trouvailles qui vont de l intrigant au perspicace en passant par le poil gratter , et le personnage de Spider Jerusalem sort des sentiers battus et des clich s De l autre, le fil narratif principal est bien difficile distinguer et les pisodes passent d un th me l autre, sans raison apparente.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *